Raie
Double coloration
Requin
Double coloration
Raie
Double coloration - photo gagnante de concours (Cyrena R.)
Double coloration
Double coloration
Dessin anatomique
Description de fossile
Dégagement mécanique
Préparation de fossiles
Photographie
Lamproie
Région caudale, coloration double
Fossile
Os dermique
Terrain
Miguasha, QC
Chevaier cuivré
Région caudale, double coloration
Lamproie
Corbeille branchiale, double coloration
Thon
Crâne, double coloration
Système Nerveux
Coloration Black Sudan
Fossile
Traité au chlorure d'ammonium
Fossile
Os dermique
Raie Magique
Malacoraja senta
Alevins
De thons
Fossile
Traité au chlorure d'ammonium
Histologie
Les coupes en laboratoire

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgContentJw_sig has a deprecated constructor in /var/www/paleobio/plugins/content/jw_sig/jw_sig.php on line 18

 

marionMarion Chevrinais

Candidate au doctorat en biologie

Marion nous vient de la France et des maritimes! Elle a fait sa license (équivalent du baccalauréat) à Poitiers (France), sa maîtrise à Moncton et à Montpellier et continue maintenant au doctorat à l'UQAR dans le laboratoire.

Marion nous confie son projet de recherche :

"Ma recherche consiste en la description de la croissance de deux espèces de vertébrés fossiles. Ces fossiles ont été retrouvés dans les falaises vieilles de 380 millions d’années de la Formation fossilifère de Miguasha (Est du Canada). L’addition d’éléments squelettiques ainsi que la croissance proportionnelle de ces éléments et une modification de la chimie et de la composition tissulaire de ceux-ci suivant une série de taille permet de décrire une série de croissance (ontogénie). Les vertébrés sans mâchoires (agnathes) sont un des groupes les plus présents durant cette période. La description de la croissance d’un anaspide représente ici la plus grande collection (plus de 1000 spécimens) de spécimens très jeunes (larvaires). Ajouté à cette espèce, la description de la croissance d’acanthodiens, ou poissons à épines, apporte de l’information sur les différents patrons de développement au niveau de la diversification des premiers vertébrés à mâchoires articulées (gnathostomes). Des stades larvaires, juvéniles et adultes ont pu être décris notamment en fonction du pourcentage d’écailles recouvrant le corps. Ces résultats s’inscrivent dans une meilleure compréhension des conditions de développements à la base des vertébrés, des patrons de développements que les différents groupes fossiles et actuels partagent. Cette étude s’inscrit dans une interdisciplinarité puisqu’il traite à la fois de développement, d’évolution et de phylogénie, autrement dit de phylo-évo-dévo."

Son expérience au laboratoire se résume à ceci : bonne ambiance, installations et espace adéquats... mais surtout : un vrai esprit d'entraide au sein du laboratoire!

Marion voudrait poursuivre ses recherches en paléontologie et en biologie du développement. La description d'ontogénies fossiles afin d'apporter des nouvelles informations à l'évolution et à la phylogénie (position et statut des espèces les unes par rapport aux autres) est un domaine dans lequel elle aimerait continuer. Elle est même en train de développer un projet dans ce sens avec une chercheuse du Natural History Museum (Londres, UK).

Voici les publications de Marion jusqu'à présent :

Chevrinais, M. et Cloutier, R. (Août 2015) « Deciphering Euphanerops anatomy from a fossilized ontogeny including thousands of larvae (Upper Devonian, Miguasha), 13th International Symposium on Early and Lower Vertabrates, Melbourne, Australie.

Chevrinais, M., Cloutier, R. et Sire, J.-Y. (Mars 2015) « Comment les vertébrés du Paléozoïque grandissent-ils ? Développement du squelette de l’acanthodien du Dévonien supérieur Triazeugacanthus affinis de Lagerstätte de Miguasha (Canada), 6ème rencontre de l’Ichtyologie francophone, Paris, France.

Chevrinais, M., Cloutier, R. et Sire, J.-Y. (Janvier 2015) « The revival of a so-called rotten fish: the ontogeny of the Devonian acanthodian Triazeugacanthus affinis» Biology letters 11: 20140950.

Chevrinais, M., Cloutier, R. et Sire, J.-Y. (Décembre 2014) « How did Paleozoic fish grow ? Development of the 380-million-year-old acanthodian Triazeugacanthus affinis from the Miguasha-Fossil-Fish Lagerstätte (Eastern Canada) », Quebec Centre for Biodiversity Science annual meeting, McGill University, Canada

Chevrinais, M., Cloutier, R et Sire, J.-Y. (Décembre 2014) « Deciphering the chemical composition and preservation of soft and hard tissued in a 380-million-year-old acanthodian by EDX », Biomineralization short course, CNRS MATISSE, Paris, France

Chevrinais, M., Cloutier, R. et Sire, J.-Y. (Novembre 2014) « How did Devonian acanthodians grow ? The development of the skeleton of Triazeugacanthus affinis from the Miguasha-Fossil-Fish Lagerstätte », Society of Vertebrate Paleontology 74th Annual Meeting, Estrel Berlin, Allemagne

Chevrinais, M. et Cloutier, R. (Aout 2014) « Chemical identification and preservation of soft and hard tissues in a 380-million-year-old acanthodian revealed by spectrometry and EDS X-ray stoichiometry », CSVP&CPC annual meeting, McGill University, Canada

Chevrinais, M. et Gueriau, P. (Mai 2014) « L’identification des taxons fossiles : de la nécessité d’une définition de caractères propres », ACFAS, Concordia University, Canada

Upeniece, I. et Chevrinais, M. (Janvier 2014) «  A comparison of the development of two acanthodiform acanthodians from the Devonian of Miguasha, Canada and Lode site, Latvia », University of Riga, Lettonie

Chevrinais, M. & Cloutier, R. (Décembre 2013) « A new look at the enigmatic Scaumenella mesacanthi: Immature stages of two acanthodiform acanthodians from the Late Devonian Miguasha Fossil-Fish Lagerstätte (Canada) », The Paleontological Association annual meeting, Zurich, Suisse

Chevrinais, M., Cloutier, R. & Béchard, I. (Novembre 2013) « Profile of a Devonian killer: Eusthenopteron foordi, top-predator of the Escuminac fish assemblage », Society of Vertebrate Paleontology 73th annual meeting, Los Angeles, Etats-Unis

Chevrinais, M. & Cloutier, R. (2012) « Deciphering the trophic structures of 380-million-years-old fish communities », 1st Joint congress on Evolutionary Biology, Ottawa, Canada

et voici les informations de contact de Marion, côté professionnel :

Academia

ResearchGate

Courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.