Raie
Double coloration
Requin
Double coloration
Raie
Double coloration - photo gagnante de concours (Cyrena R.)
Double coloration
Double coloration
Dessin anatomique
Description de fossile
Dégagement mécanique
Préparation de fossiles
Photographie
Lamproie
Région caudale, coloration double
Fossile
Os dermique
Terrain
Miguasha, QC
Chevaier cuivré
Région caudale, double coloration
Lamproie
Corbeille branchiale, double coloration
Thon
Crâne, double coloration
Système Nerveux
Coloration Black Sudan
Fossile
Traité au chlorure d'ammonium
Fossile
Os dermique
Raie Magique
Malacoraja senta
Alevins
De thons
Fossile
Traité au chlorure d'ammonium
Histologie
Les coupes en laboratoire

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgContentJw_sig has a deprecated constructor in /var/www/paleobio/plugins/content/jw_sig/jw_sig.php on line 18

cathCatherine Morel

Maître en Gestion de la faune et de ses habitats

Catherine a complété son baccalauréat en biologie à l'Université de Montréal (UdM). Elle habitait sur l'île, toujours en train de goûter au «lifestyle» stressant du coin. Après son bac, elle s'est dit qu'un petit changement d'air lui ferait du bien. Direction : Rimouski!

Cath a travaillé sur une espèce de poisson actuelle mais ô combien primitive : la lamproie! Pas sexy, mais tellement intéressante! Elle a travaillé plus particulièrement sur le développement squelettique de la lamproie marine (Petromyzon marinus). Le développement du squelette branchial et crânien ont été largement décrits pour plusieurs espèces de lamproies, mais les études se concentrant sur les éléments postcrâniens se font rares. C'est donc ce que Catherine a étudié! Le but de son étude était de décrire le développement ainsi que la morphologie cellulaire de ces éléments dans le but ultime de proposer des homologies avec les gnathostomes, en l'occurence les vertèbres et les lépidotriches. Elle a utilisé une série ontogénétique constituée d'ammocètes (larvaires), d'ammocètes en métamorphose et d'adultes. Pour observer le développement aux travers des stades de vie, elle a basé ses observations sur les spécimens colorés à l'alcian bleu (Clear & Stain methods). Afin d'observer la morphologie cellulaire, elle a également produit des coupes histologiques transversales colorées à l'hématoxiline et l'éosine sur des ammocètes et des adultes, plus particulièrement au niveau des dorsales et des caudales. Bref, tous ces spécimens joliment colorés nous ont révélé des choses fortes intéressantes : pour en savoir plus, elle nous invite à lire l'article dès qu'il sera disponible!

Pour son expérience au laboratoire, elle dit ceci :

«J'ai absolument TOUT apprécié de mon laboratoire! Dès les premiers moments, je me suis sentie incluse et je faisait partie de la famille. J'aime chacun des membres du laboratoire et chacun sait y amener sa contribution, autant dans le labo qu'à l'extérieur! L'ambiance était toujours joyeuse, voire euphorique. J'ai beaucoup apprécié la collaboration de Richard dans mon projet de maîtrise. Celui-ci ne mettait jamais de pression, me laissait faire mes demarches et était toujours là pour encourager mon travail. Richard est quelqu'un de très généreux; il m'a même déjà inscrite à un concours sans que je le sache! La charge de travail n'était pas trop intense, même si j'ai dû refaire des milliers de fois certains protocoles parce que rien ne fonctionnait - mais ça, c'est normal, cela fait partie de la recherche et tout le monde passé par là! Après tous les dégâts d'eau et de produits chimiques , les erlenmeyers brisé, les coupures sur la lame du microtome et les spécimens accidentelement atomisés par des concentrations d'acides trop fortes, je crois avoir appris beaucoup dans ce laboratoire!»

Catherine est, pour l'instant, employée comme gestionnaire en environnement pour la Ville de Mont-Royal. Éventuellement, elle aimerait beaucoup prendre un poste dans un ONG international. D'un autre côté, elle aspire aussi à créer sa propre fondation ou un refuge pour animaux.

Elle est présentement en train de produire son premier article scientifique qui sera soumis sous peu. Elle est en train de travailler également à la réalisation d'une chaîne Youtube (lien disponible bientôt) qui aura pour but de donner des trucs et astuces humoristiques pour encourager les québécois et les québécoises à adopter un mode de vie plus vert et durable.

Catherine est facilement rejoignable à ces endroits :

LinkedIn

Académia

Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.